L'alimentation

Selon le PNNS (Programme National Nutrition Santé), manger est un des plus grands plaisirs de la vie. Bien manger, cela signifie non seulement manger à sa faim, être rassasié, mais également manger des bonnes et belles choses, des aliments de qualité, en toute convivialité.

Comment je mange ?

Le bon rythme des repas : 3 ou 4 repas par jour … et rien d’autre !

Le petit déjeuner est un repas essentiel : un petit déjeuner équilibré peut comporter par exemple du lait ou un laitage, du pain avec une fine couche de beurre et/ou de la confiture ou des céréales, un fruit ou un jus de fruit.

Le goûter, pris en milieu d’après-midi est un moment important pour l’enfant car il permet d’éviter le grignotage de fin de journée mais il doit rester le plus petit repas de la journée. Pour l’adulte, cela dépend de la faim ressentie à ce moment de la journée : mieux vaut prendre un petit goûter équilibré que grignoter des produits riches sans être rassasié jusqu’au repas du soir.

Le grignotage, entendu comme la consommation d’aliments, souvent très riches, en dehors des repas, sans faim, est souvent responsable d’un apport important qui passe souvent inaperçu.

Le comportement alimentaire : manger vite, avec la peur de manquer, parfois pour calmer stress ou angoisse, parfois jusqu’à un comportement de type boulimique (c’est à dire incontrôlable) peut amener à manger de trop grandes quantités.

Rédigé par Véronique NEGRE, mis à jour le 03/07/2014

Pourquoi je mange trop ?

Les raisons peuvent être multiples et différentes d’une personne à l’autre : mauvaise perception des sensations de faim et de satiété ; habitudes de manger de grosses quantités ; difficulté à résister aux tentations et aux sollicitations ; utilisation de la nourriture pour calmer ennui, stress, angoisses ; conséquences de régimes très restrictifs avec crises de type boulimiques ; prises de médicaments stimulant l’appétit….

QUELQUES ASTUCES

- Fuyez les régimes restrictifs

- Apprenez à manger lentement

- Pour résister au grignotage : prendre un livre, trouver un occupation plaisante qui fera penser à autre chose. Si la pression est trop forte, prenez plutôt un fruit, une crudité…ou ce dont vous avez envie mais en petite quantité, en le savourant. Trop de restriction risque d’avoir l’effet inverse.

- Eviter de vous resservir systématiquement à table, gardez une place pour le dessert !

- Soyez vigilant sur les achats et le contenu des placards de manière à éviter les tentations

- Eviter la télévision pendant les repas : cela facilite les échanges au sein de la famille et permet sans effort de consommer moins.